Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 22:26

 

matrice sceau Mont Saint Michel - face

 

Nous préparons deux belles ventes aux enchères

de sceaux médiévaux (matrices et empreintes)

du XIIIe au XVe siècle

 

à Drouot, décembre 2014 - mars 2015

 

Collection M*** (plus de 150 matrices)

 

collection R*** (plus de 400 matrices)

 

   


Je présente ici quelques-uns des matrices de sceaux dont l'expertise nous a été confiée

Cliquez sur les liens ci-contre pour accéder aux pages

 

 

 

 

sceau Mangacharo

Il existe sur le marché ou en mains privées un grand nombre de matrices de sceau. En outre, chaque année plusieurs autres matrices sont découvertes dans le sol, dans différents endroits de France, grâce aux moyens de détection des métaux.

 

Ces matrices sont d'émouvants témoins des siècles passés. Après avoir déchiffré la légende et le motif central (souvent des armoiries), on peut parfois identifier le personnage qui, voici cinq siècles, s'était fait graver ce sceau.

 

Néanmoins, l'expertise de ces matrices n'est pas chose aisée. En effet, au XIXème siècle eut cours la mode de refaire des matrices en bronze à partir des empreintes en cire trouvés sur les parchemins. Ainsi furent forgées des copies presque parfaites. Il faut souvent beaucoup d'observation et de jugement pour déceler les maigres indices qui permettent de départir la matrice authentique (celle qui a plusieurs siècles d'existence) de celle qui fut forgée au XIXème siècle.

 

C'est un domaine dans lequel on ne s'improvise pas expert.

 

Dans le domaine des sceaux, le cabinet « Honoré d'Urfé » est le premier Cabinet européen (pour la qualité des matrices étudiées, le nombre des matrices présentées à la vente, l'exactitude des notices, les records de prix etc.).

 

N'hésitez pas à nous contacter si vous voulez que nous étudiions vos matrices (les descriptions orales sont gratuites, profitez-en !), ou si vous voulez les inclure dans notre prochaine vente. Envoyez-nous un texto au 06 13 50 39 96 ou écrivez-nous par email : rdecoligny@orange.fr 

 

En ce qui concerne les matrices de sceau trouvées dans le sol, nous précisons que :

• est libre la vente de sceaux, de médailles ou d'objets divers trouvés de façon fortuite (avec ou sans détecteurs de métaux).

• est interdite la vente de sceaux ou d'objets provenant du pillage de sites archéologiques.

L'expérience montre que la quasi-totalité des matrices trouvées dans le sol provient d'une découverte fortuite, exercée légalement, et non d'un pillage. Nous informons les "détectoristes" que seules les matrices ainsi découvertes peuvent nous être présentées pour étude et expertise. Nous rendons volontiers à toute personne honnête le service d'identifier gratuitement leurs trouvailles ; encore faut-il que la trouvaille ait été faite dans les régles. Voyez ici notre Avis aux détectoristes.

 

 

 


 

Repost 0
Published by expert-sceaux.over-blog.com
commenter cet article